Vient de paraître « Consommateurs engagés à la Belle Epoque »

Protéger par la consommation ? Dans un ouvrage qui vient de paraître aux Presses de Sciences Po sous le titre « Consommateurs engagés à la Belle Epoque. La ligue sociale d’acheteurs », Marie-Emmanuelle  Chessel vient de publier aux Presses de Sciences Po une étude sur les pionniers de la consommation engagée. Ne pas faire ses courses le dimanche pour promouvoir le repos hebdomadaire, proposer des listes de couturières offrant des conditions de travail correctes à leurs ouvrières… les pratiques se développent dès 1900 dans un milieu de catholiques atypiques. Un éclairage inédit sur la société française de la première moitié du 20e siècle.
La publication a bénéficié du soutien du Centre de Recherches Historiques (EHESS-CNRS)

Marie-Emmanuelle Chessel, « Consommateurs engagés à la Belle Epoque. La ligue sociale d’acheteurs », Paris, Presses de Sciences Po, 344 p. ISBN978-2-7246-1256-1