ANR-Vulnérabilités

Ce carnet de recherche présente les travaux et résultats scientifiques d’une vaste enquête collective consacrée à l’histoire de la définition et du traitement des populations vulnérables aux XIXe et XXe siècles. Financée par l’Agence nationale de la recherche, cette enquête s’appuie sur l’examen de diverses politiques sociales et sanitaires (les droits sociaux des migrants, la lutte contre la tuberculose et les maladies vénériennes, la vulnérabilité liée au genre, les politiques de logement, les risques sanitaires au travail etc.) avec pour objectif de parvenir à une approche globale, comparative et croisée du traitement de la vulnérabilité.
Outre la dimension comparative menée grâce aux divers pays étudiés, le projet reposera sur une forte dimension transnationale par l’étude des interactions entre les nations, qu’elles reposent sur des circulations d’idées et de projets, des réseaux internationaux, des dispositifs légaux, l’intégration à des organismes internationaux ou des constructions supranationales. Cette dimension transnationale est en effet un des traits fondamentaux du XXe siècle pour ce qui concerne la définition et les modalités de gestion des populations vulnérables.


Une réflexion sur « ANR-Vulnérabilités »

  1. Ceci est un exemple d’un commentaire dans WordPress. Vous pouvez le modifier pour mettre ici des informations vous concernant ou concernant votre site afin que vos lecteurs en sachent un peu plus sur vous. Vous pouvez créer autant de commentaires que vous voulez, et gérer l’intégralité de votre contenu dans WordPress.

Les commentaires sont fermés.