Journée d’étude “Vulnérabilité et citoyenneté : l’apport des terrains non-européens” – 15/6/2011

Le 15 juin 2011 a eu lieu une journée d’étude organisée dans le cadre de l’ANR-Vulnérabilités, et mise en oeuvre par Bernard Thomann (équipe Histoire Sociétés et Territoires du Monde -Inalco) et Hélène Frouard (équipe Etudes sociales et politiques de la population, de la protection sociales et de la santé, CNRS-EHESS).
A travers des aires géographiques variées (Asie, Amériques, Afrique) et sur une période large (du XIXe siècle à nos jours), les chercheurs réunis à cette occasion ont réfléchi aux modalités et au type d’expertises par lesquelles étaient définies les populations vulnérables dès lors qu’on s’éloignait du cas européen et nord-américain. Ils ont cherché  à éprouver le postulat, élaboré sur ces terrains, d’un traitement des populations vulnérables lié au développement de la citoyenneté sociale.

Programme

Bilan de la journée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.